Notre œnologue Pascal Poussevin sillonne les vignobles

Notre œnologue Pascal Poussevin sillonne les vignobles de la région : point sur la vigne

Alors que le printemps montre à peine le bout de son nez, la végétation a déjà 15 jours de retard.

Les bourgeons et les feuilles commencent tout juste à pousser, le risque relatif de gelée inquiète.

La vigne est sensible dès l’apparition des jeunes feuilles qui sont riches en eau. En situation de forte humidité, les jeunes pousses peuvent geler à partir de -2 à -3°C. Ces gelées n’entraînent jamais la mort de la vigne même si elles peuvent détruire tout ou une partie de la récolte.

À suivre…